Liens rapides: Vers le contenu, Vers la navigation, Vers la recherche.

Articles sur le sujet: Le Coran, les sciences du Coran...



Une question concernant deux passages coraniques

Question : J'aurai une question par rapport aux deux passages coraniques suivants :  

 

"Certes la création des cieux et de la terre, dans l'alternance de la nuit et du jour, dans le navire qui vogue en mer chargé de choses profitables aux gens, dans l'eau qu'Allah fait descendre du ciel, par laquelle Il rend la vie à la terre une fois morte et y répand des bêtes de toute espèce, dans la variation des vents, et dans les nuages soumis entre le ciel et la terre, en tout cela il y a des signes, pour un peuple qui raisonne (li qawmin ya'quiloûn)"

 

(Sourate 2 / Verset 164)

 

 

"En vérité, dans la création des cieux et de la terre, et dans l'alternance de la nuit et du jour, il y a certes des signes pour les doués d'intelligence(li oulil albâb)"

 

(Sourate 3 / Verset 190)

 

 

Est-ce que, à la fin de ces deux passages, les deux expressions soulignées font référence à une même catégorie de personnes ?

suite...

Contradiction dans le Coran au sujet du sort de Younous (as) ?

Question :

"Si Jonas n'avait pas prié Dieu quand il était dans le poisson, il y serait resté jusqu'au jour dernier. "

(Sourate 37/Versets 143 et 144)


"Sans la grâce de Dieu, Jonas aurait été rejeté sur le rivage, réprouvé (c'est à dire rejeté par Dieu)."

(Sourate 68/Verset 49)

Ce qui me gêne ici, c'est que le Coran donne des châtiments différents et incompatibles pour Jonas s'il ne s'était pas repenti : il n'aurait pas pu à la fois rester dans le poisson jusqu'au jour dernier et être rejeté sur le rivage. Comment expliquez-vous cette contradiction ? suite...

Quelques enseignements à retenir de l'histoire de Qâroûn...

Discours prononcé à la mosquée de Saint-Pierre quelques jours après la publication des résultats du baccalauréat, au cours du mois de Juillet 2006

suite...

Commentaires du verset 92 de la Sourate 3.

Bismillâhir Rahmânil Rahîm

Traduction du verset:

"Vous ne parviendrez jamais au "birr" tant que vous ne dépenserez pas de ce que vous chérissez. Et tout ce dont vous dépensez, Allah le sait certainement bien."

(Sourate 3 / Verset 92)

suite...

Les ''Houroûf Mouqatta'âtes''.

Question: Plusieurs sourates du Qour'aane commencent par des sigles assez particuliers: Connaît-on leur sens ?

suite...

Explications concernant un Hadith évoquant une récitation singulière du Coran...

Question : J'ai lu le Hadith suivant et son contenu m'a beaucoup étonné...

Alqama a rapporté: "J'étais entré en Syrie avec un groupe de Compagnons. Abu Ad-Darda', ayant appris notre arrivée, vint nous trouver et dit: "Y a-t-il parmi vous quelqu'un qui récite (le Coran) de la façon d'Abdallah ?"
- "Oui, moi, répondis-je. Comment as-tu entendu Abdallah réciter ce verset: "Par la nuit quand elle enveloppe tout ! (wal layl idhâ yaghchâ)"
- (al-Layl/1)

Je répondis que je l'avais entendu réciter: "Par la nuit quand elle enveloppe tout ! Et par ce qu'Il a créé, mâle et femelle !" ("wal layli idhâ yaghchâ ... wadh dhakara wal ounthâ") - (al-Layl/1 et 3)

- "Eh bien ! reprit Abu Ad-Darda', moi Par Allah, je l'ai entendu ainsi du Prophète (pbAsl)... et les gens d'ici refusent de me croire et veulent ajouter: "et ce qu'il a créé ("wa mâ khalaqadh dhakara wal ounthâ"), mais moi je refuse de les suivre".

(At-Tirmidhi/Les lectures/2863)


Pourrai-je avoir des éclaircissements par rapport au sens de ce Hadith ?

Par ailleurs, je constate que, dans ce Hadith, lorsqu'il est question de la récitation de Abdallah Ibné Mas'oûd (r.a.) et de Abou Ad-Darda' (r.a.) du début de la Sourate "Al Layl" ("La nuit" - Sourate 92), seuls le premier et le troisième versets sont mentionnés... Cela signifie-t-il que, par rapport à la lecture de ces deux Compagnons (r.a.), il y aurait un verset "de trop" dans notre façon à nous de réciter le Qour'aane, étant donné que, entre les deux versets évoqués, nous rajoutons "wan nahâri idhâ tadjallâ" - "Par le jour quand il éclaire !" (Verset 2/ Sourate 92) ?...

suite...

Est-il permis d'embrasser le Coran?...

Question: J'ai l'habitude, lorsque je vais réciter le Qour'aane, de prendre le "Moushaf" (exemplaire écrit du Coran) avec beaucoup de respect et de l'embrasser... Récemment, un frère m'a affirmé que cette attitude de ma part est répréhensible et que ce geste d'embrasser le Qour'aane est "Bid'ah" (innovation blâmable)... Qu'en est-il réellement ? suite...

Exégèse du Qour'aane - Sourate N°3 - La famille d'Imran. (5)

Traduction et commentaires du verset 14.

suite...

Exégèse du Qour'aane - Sourate N°3 - La famille d'Imran. (4)

Traduction et commentaires des versets 12 et 13.

suite...

Exégèse du Qour'aane - Sourate N°3 - La famille d'Imran. (3)

Traduction et commentaires des versets 10 et 11.

suite...

Exégèse du Qour'aane - Sourate N°3 - La famille d'Imran. (2)

Traduction et commentaires des versets 7 à 9.

suite...

Exégèse du Qour'aane - Sourate N°3 - La famille d'Imran. (1)

Quelques informations au sujet de cette Sourate.

Cette Sourate est la troisième dans la disposition actuelle du Qour'aane. Elle fut révélée après la Sourate " AL-ANFÂL ", en l'an 9 de l'hégire selon certains commentateurs. Elle tient son nom de l'histoire du père de Maryam (Marie) (Paix soit sur elle), Imrân (alayhis salâm) , qui y est mentionnée.

suite...

Quelques règles de bienséance concernant la récitation du Qour'aane.

Le Qour'aane étant indiscutablement le Livre le Plus Sacré pour les musulmans, il est donc tout à fait logique que chaque croyant et croyante s'efforcera d'adopter, dans la mesure du possible, une attitude de respect de de considération face à ce Livre... suite...

Question concernant le sens d'un terme employé dans la Sourate Ad Dhouhâ.

Question: Dans la Sourate "Ad Dhouhâ", en faisant allusion aux bienfaits qu'Allah a accordé au Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam), il est dit notamment ceci en arabe:

"Wa wadjadaka dhouaallan fahadâ"...

Ce verset est généralement traduit ainsi:

"Ne t'a-t-Il pas trouvé égaré? Alors Il t'a guidé..."

(Sourate 93 "Ad-Dhouhâ", verset 7)


Ma question est la suivante: Est-ce vrai que certains savants ne traduisent pas le mot "dhouaallan" par "égaré" dans ce verset ?

suite...

Les versets abrogés (Mansoûkh) du Qour'aane.

Question posée sur le forum : Peut-on avoir des infos précises sur les "ayats mansoukhats" ?

suite...

Nos devoirs envers le Qour'aane...

En quittant ce monde, le Prophète (sallallâhou alayhi wa sallam) nous a légué un héritage considérable. Un des éléments les plus important qu'il nous a laissé, et sur lequel portait par ailleurs ses dernières recommandations à sa Communauté, est bien sûr le Livre d'Allah qui lui a été révélé, le Qour'aane. C'est pourquoi, il nous incombe à tous, en tant que musulman, de connaître nos devoirs envers ce Livre Sacré. C'est ce que je vous propose au travers de ces quelques lignes. suite...

Quelques particularités du Qour'aane...

En tant que musulmans, nous partageons tous la conviction que le Qour'aane, le livre que Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) nous a transmis, est le Livre d'Allah. Mais nous ne sommes pas les seuls à avoir la conviction de posséder un livre d'origine ou d'inspiration divine. Les adhérents de la plupart des autres religions affirment aussi se référer à un Texte Sacré. suite...