La page de l'islam - Sommaire de l'article, Espace Ramadhân

Liens rapides: Vers le contenu, Vers la navigation, Vers la recherche.

Articles sur le sujet: Espace Ramadhân



Prier le Tarâwîh à l'heure de Maghrib serait-il autorisé par des hanafites ?

Question : Une personne m’a récemment dit que, selon l’opinion de certains savants hanafites, il serait possible d’accomplir la prière de Tarâwîh (salât accomplie la nuit, au cours du mois de Ramadhân) avant l’heure de ‘Ichâ, à l’heure de Maghrib donc. Est-ce vrai ? 
suite...

Le rappel du Ramadan n°2 : l'innovation dans le domaine rituel et sa gravité...

Dans le domaine rituel et ce qui se relève directement de l'adoration (al 'ibâdah), la règle est que les musulmans ne peuvent accomplir que :

 

-    ce qui a été enseigné dans les sources musulmanes

-    et ce, de la façon qui a été enseigné

 

suite...

Le rappel du Ramadan n°1 : la pesée des actes le Jour Dernier...

Bismillâhir Rahmânil Rahîm

 

"Au Jour de la Résurrection, Nous placerons les balances exactes. Nulle âme ne sera lésée en rien, fût-ce du poids d'un grain de moutarde que Nous ferons venir. Nous suffisons largement pour dresser les comptes."

 

(Sourate 21 / Verset 47)

 

"Et la pesée, ce jour-là, sera équitable. Donc, celui dont les bonnes actions pèseront lourd...Voilà ceux qui réussiront ! Et quand à celui dont les bonnes actions pèseront léger...Voilà ceux qui auront causé la perte de leurs âmes parce qu'ils étaient injustes envers Nos enseignements."

 

(Sourate 7 / Versets 8 et 9)

 

suite...

Le darss du Tarâwîh (4)

Nous avions cité, lors du premier darss du Tarâwîh, des versets du Qour'aane qui présentait cinq qualités importantes des mouttaqoûn (les pieux, ceux qui ont développé la crainte révérencielle d'Allah). Dans un des passages qui a été récité hier soir, d'autres précieuses qualités des mouttaqoûn sont mises en avant.
suite...

Le darss du Tarâwîh (3)

Dans la portion du Qour'aane qui a été récitée au cours de la dernière salât de Tarâwîh, plusieurs versets traitent d'un péché qui, malgré sa redoutable gravité, est, trop souvent, largement minimisé et banalisé : il s'agit du ribâ.

 

Mais avant même d'évoquer le contenu de ces versets, il convient de clarifier la notion de ribâ. Pour simplifier, on pourrait dire que le ribâ désigne, dans un acte à titre onéreux, un avantage qui est perçu par l'un des cocontractants sans aucune contrepartie acceptable et légitime du point de vue du droit musulman. Les oulémas ont distingué au moins trois types de ribâ différents :

suite...

Le darss du Tarâwîh (2)

Nombreux sont les versets du Qour'aane et les Ahâdîth qui indiquent, de façon implicite ou explicite, que ce monde dans lequel nous évoluons est un espace d'épreuves, un dâr al ibtilâ. L'un des versets qui a été récité au cours de la salât out tarâwih d'hier soir compte justement parmi ces passages coraniques. Allah dit :

 

وَلَنَبْلُوَنَّكُمْ بِشَيْءٍ مِنَ الْخَوْفِ وَالْجُوعِ وَنَقْصٍ مِنَ الْأَمْوَالِ وَالْأَنْفُسِ وَالثَّمَرَاتِ

 

"Très certainement, Nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits."

 

(Sourate 2 / Verset 155)

suite...

Le darss du Tarâwîh (1)

Les premiers versets de la Sourate Al Baqarah sont porteurs d'un enseignement très important pour chaque croyant :

 


الم ذَلِكَ الْكِتَابُ لَا رَيْبَ فِيهِ هُدًى لِلْمُتَّقِينَ

 


 

ce Livre Révélé, le Qour'aane, au sujet duquel il n'y a aucun doute, est porteur de guidée pour les mouttaqoûn (pieux).


Ainsi, même si cette Parole de Dieu peut permettre à tout un chacun de connaître la Vérité, ce ne sont que les mouttaqoûn qui peuvent réellement tirer profit de la guidée spécifique qu'apporte le Qour'aane, à savoir l'opportunité de s'attacher au Dîn (religion) agréé par Allah.

 

suite...

Quelques précisions concernant le jeûne qadhâ

Les règlements suivants sont conformes à l'interprétation juridique de l'Imâm Abou Hanîfah (rahimahoullâh) et des illustres oulémas qui l'ont suivi.

 

Abou Houraira (radhia Allâhou anhou) rapporte que Rassouloullah (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a dit en ce sens :  

"Celui qui ne jeûne pas un jour du Ramadhân sans bénéficier pour cela d'une excuse de la part d'Allah et sans être malade, le jeûne du reste de sa vie ne pourra pas remplacer (la récompense qu'il a perdue en abandonnant ce sawm)." 

(Tirmidhi)

suite...

Ce qui annule le jeûne et rend le qadhâ (remplacement) obligatoire

Les règlements suivants sont conformes à l'interprétation juridique de l'Imâm Abou Hanîfah (rahimahoullâh) et des illustres oulémas qui l'ont suivi.

1)       Faire entrer quoique ce soit dans l’estomac en étant conscient du jeûne.

Ainsi, le jeûne est annulé lorsqu'on :

·       avale de l’eau par mégarde en se rinçant la bouche

·       avale des gouttes de pluie, des larmes ou de la sueur etc…

·       avale un morceau d'aliment dont la taille est égale ou supérieure à celle d'un pois chiche [1] qui serait resté entre les dents, de l’intérieur de la bouche même

·       ravale volontairement un vomissement qui serait monté à la bouche

·       avale du sang qui a coulé des gencives et dont la quantité domine la salive [2]

suite...

Ce qui est déconseillé (makroûh) durant le jeûne

Les règlements suivants sont conformes à l'interprétation juridique de l'Imâm Abou Hanîfah (rahimahoullâh) et des illustres oulémas qui l'ont suivi.

1)       Lors de la préparation du repas, goûter la nourriture sans nécessité.

suite...

Ce qui n'annule pas le jêune

Les règlements suivants sont conformes à l'interprétation juridique de l'Imâm Abou Hanîfah (rahimahoullâh) et des illustres oulémas qui l'ont suivi.

1)       Manger ou boire par oubli.

2)       S'huiler les cheveux ou le corps.

3)       Mettre du khôl (sourma) ou des gouttes de médicament dans les yeux.

suite...

Attitude à adopter durant le mois de Ramadhân [1]

Les règlements suivants sont conformes à l'interprétation juridique de l'Imâm Abou Hanîfah (rahimahoullâh) et des illustres oulémas qui l'ont suivi.

1)       Se réveiller pour prendre le sahoûr.

2)       Accomplir la Salât out Tahadj-joud.

3)       S’engager le plus possible dans les invocations (douâ).

4)       Accomplir toutes les salât à l’heure (et en djamâ'ah (groupe) pour les hommes).

suite...

Le Sahoûr (ou Souhoûr)

Les règlements suivants sont conformes à l'interprétation juridique de l'Imâm Abou Hanîfah (rahimahoullâh) et des illustres oulémas qui l'ont suivi.

Définition

Le sahoûr est le repas qui est pris avant le Soubh ous Sâdiq lorsqu'on va garder le jeûne.

 

Statut

Il est sounnah de prendre le sahoûr avant de débuter le jeûne.

 

Horaire

Le meilleur moment de prendre le sahoûr est la fin de la nuit, juste avant le Soubh ous Sâdiq.

suite...

L'intention du jeûne

 

 

Les règlements suivants sont conformes à l'interprétation juridique de l'Imâm Abou Hanîfah (rahimahoullâh) et des illustres oulémas qui l'ont suivi.

La niy-yah, c'est l’intention qui est faite dans le cœur.

 

 

suite...

Le jeûne du Ramadhân

Les règlements suivants sont conformes à l'interprétation juridique de l'Imâm Abou Hanîfah (rahimahoullâh) et des illustres oulémas qui l'ont suivi.


Statut

Garder le jeûne du Ramadhân est obligatoire (fardh 'aïn [1] ) à celui qui est :

1)   musulman

2)   sain d'esprit

3)   pubère(ou qui a atteint l'âge de la puberté) 

suite...

Différents types de jeûnes

Les règlements suivants sont conformes à l'interprétation juridique de l'Imâm Abou Hanîfah (rahimahoullâh) et des illustres oulémas qui l'ont suivi.

Il existe cinq sortes de jeûnes différents : suite...

La vue du croissant lunaire

Les règlements suivants sont conformes à l'interprétation juridique de l'Imâm Abou Hanîfah (rahimahoullâh) et des illustres oulémas qui l'ont suivi.

Le calendrier islamique est un calendrier lunaire; c'est en fonction de l'apparition ou non du croissant de lune qu'est fixé :

·      le début de l’année islamique

·      le début de chaque mois

·     le début du mois de Ramadhan

·       l'Ide oul Fitr

·      l'Ide oul Adh-hâ

·      les jours du Hadj


suite...

As Sawm – Le jeûne

Définition

En Islam, jeûner signifie de s'abstenir de toute nourriture et boisson et de ne pas avoir de rapports intimes  depuis l'aube (soubh ous sâdiq) jusqu'au coucher du soleil avec l'intention (niy-yah) d'accomplir le jeûne.

Le jeûne se dit "rôza" (روزه) en ourdou et "sawm"(صوم) en arabe (pluriel : siyâm - صيام).


suite...

Un humble rappel, en ce début de Ramadhân...

Bismillâhir Rahmânil Rahîm

Discours prononcé à la Mosquée de Saint-Pierre, le Vendredi 14 Septembre 2007

Mes chers frères,

Le mois béni de Ramadhân qui vient tout juste de commencer constitue un bienfait considérable pour chaque musulman. En effet, durant ces 29 ou 30 jours, chacun de nous bénéficie d'une opportunité extraordinaire pour revitaliser et redonner un peu d'énergie à sa relation avec Allah (ce qui, vu l'insouciance et la négligence dont nous faisons preuve pendant le reste de l'année, est plus qu'une priorité…), et ce, pour au moins quatre raisons :

suite...

L'imsâk en question...

Question : Jusqu'à quel moment peut-on manger le matin avant de commencer le jeûne ? Est-il nécessaire de s'arrêter à l'heure indiquée comme étant celle de l'imsâk ?

suite...

43 Articles (3 pages, 20 Articles par page)