Liens rapides: Vers le contenu, Vers la navigation, Vers la recherche.

Sommaire de l'article


Le darss du Tarâwîh (1)

Les premiers versets de la Sourate Al Baqarah sont porteurs d'un enseignement très important pour chaque croyant :

 


الم ذَلِكَ الْكِتَابُ لَا رَيْبَ فِيهِ هُدًى لِلْمُتَّقِينَ

 


 

ce Livre Révélé, le Qour'aane, au sujet duquel il n'y a aucun doute, est porteur de guidée pour les mouttaqoûn (pieux).


Ainsi, même si cette Parole de Dieu peut permettre à tout un chacun de connaître la Vérité, ce ne sont que les mouttaqoûn qui peuvent réellement tirer profit de la guidée spécifique qu'apporte le Qour'aane, à savoir l'opportunité de s'attacher au Dîn (religion) agréé par Allah.

 

suite...

La vertu de la purification

بابُ مَا جَاءَ فِي فَضْلِ الطّهُور

 

عَنْ أَبِي هُرَيْرَةَ قَالَقَالَ رَسُولُ الله صلى الله عليه وسلم: إِذَا تَوَضّأَ الْعَبْدُ المُسْلِمُ، أَوِ الْمُؤْمِنُ، فَغَسَلَ وَجْهَهُ خَرَجَتْ مِنْ وَجْهِهِ كُلّ خَطِيئَةٍ نَظَرَ إِلَيْهَا بِعَيْنَيْهِ مَعَ المَاءِ، أَوْ مَعَ آخِرِ قَطْرِ المَاءِ، أَوْ نَحْوَ هَذَا، وَإِذَا غَسَلَ يَدَيْهِ خَرَجَتْ مِنْ يَدَيْهِ كُلّ خَطِيئَةٍ بَطَشَتْهَا يَدَاهُ مَعَ المَاءِ، أَوْ مَعَ آخِرِ قَطْرِ المَاءِ، حَتّى يَخْرُجَ نَقِيّا مِنَ الذّنُوبِ

قال أبو عيسى هذا حَدِيثٌ حَسَنٌ صَحِيحٌ

 

Traduction explicative

 

Abou Houreïrah (radhia Allâhou anhou) dit (que) le Messager de Dieu (sallallâhou alayhi wa sallam) a affirmé :

 

"Lorsque le serviteur musulman ou (il a dit le serviteur) croyant fait ses ablutions (al woudhoû) et qu'il lave son visage, de ce dernier s'éloigne avec l'eau ou (il a dit) avec la dernière goutte d'eau ou (il a dit)quelque chose de ce genre tout péché (commis) en regardant de ses yeux. Et lorsqu'il lave ses mains, il en ressort avec l'eau ou (il a dit)avec la dernière goutte d'eau ou (il a dit) quelque chose de ce genre tout péché (commis) en saisissant par ses mains. (Et cela se poursuit ainsi) jusqu'à ce qu'il finisse par se retrouver (en terminant les ablutions) propre des péchés."

 

(Hadith authentique, cité également par Mouslim)

suite...

Les croyances du musulman

Il y a sept choses principales en lesquelles chaque musulman doit obligatoirement croire. Il est ainsi nécessaire d'avoir :

 

آمَنْتُ بِاللهِ

1.   la foi en Allah

 

وَ مَلآئِكَتِهِ

2.   la foi en Ses anges

 

وَ كُتُبِهِ

3.   la foi en Ses Livres

 

وَ رُسُلِهِ

4.   la foi en Ses Messagers

 

وَ الْيَوْمِ الآخِرِ

5.   la foi au Jour Final

 

وَ الْقَدْرِ خَيْرِهِ وَ شَرِّهِ مِنَ اللهِ تَعاَلي


6.   la foi que le bien et le mal viennent d'Allah


وَ الْبَعْثِ بَعْدَ الْمَوْتِ

7.    la foi qu'il y a une autre vie après la mort.

 

 

 

suite...

Dieu regarde vos coeurs et vos actes...

Abou Houreïra, Abdour Rahmân Ibn Sakhr (radhia Allâhou anhou) rapporte que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit:

"Certes, Allah ne regarde pas vos corps ni vos visages, mais Il regarde vos cœurs et vos actes."

(Rapporté par Mouslim)

Explications et commentaires:

Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) nous interpelle ici vers une réalité qui a été exprimée clairement dans le Qour'aane : la considération divine ne porte par sur l'aspect extérieur, les traits ou les qualités apparentes de l'être humain; ce qui fait l'objet de jugement –et donc de rétribution - de la part d'Allah, ce sont bien le cœur et les actions humaines, et nullement sa race, son origine, sa couleur, sa langue, sa physionomie… En d'autres mots, le critère de valorisation aux yeux du Créateur, c'est la Taqwâ –la crainte révérencielle-, qui siège au fond du cœur et qui s'exprime nécessairement, en apparence, par les bonnes œuvres. suite...

Abou Hanifah (ra) aurait-il été châtié sévèrement par le calife de son époque ?

Question : On m'a dit récemment que Abou Hanîfah (ra) aurait été frappé à plusieurs reprises par les autorités musulmanes de l'époque... Est-ce vrai ? Si oui, pour quelle raison ce savant a-t-il été traité de la sorte ? suite...

A l'heure du repas : Prier d'abord ou manger d'abord ?

HTML clipboard
Question : On m'a dit que, selon un Hadith, il ne faut pas prier lorsque le repas est servi. Est-ce vrai ? Si oui, pouvez vous m'expliquer le sens de ce Hadith ?
suite...

Les musulmans ne tombent-ils pas dans l'idolâtrie en adorant la Pierre Noire ?

HTML clipboardQuestion : Les musulmans condamnent l'idolâtrie et l'attitude des chrétiens envers la croix. Pourtant, ils vouent un véritable culte à la Pierre Noire, qui se trouve à la Mecque... Comment expliquez-vous cela ? suite...

Les chiites et la question de la falsification du Qour'aane

HTML clipboardQuestion : Des sunnites affirment souvent que, selon les chiites, le Coran que nous avons à notre disposition n'est pas conforme au Texte Révélé au Messager de Dieu (sallallâhou 'alayhi wa sallam) et que son contenu a été falsifié. Pouvez-vous m'en dire plus à ce sujet ? suite...

Le simple fait pour un homme de toucher sa femme annule-t-il les ablutions ?

Question : Le simple contact physique entre personnes de sexe opposé a-t-il une incidence sur la validité des ablutions ?

suite...

Le sort des animaux dans l'Au-delà

Question : Qu'adviendra-t-il des animaux le Jour Dernier ? Seront-ils ressuscités ? Seront-ils "jugés" ? suite...

Faire des invocations contre l'oppresseur

Question : Est-il autorisé, pour un musulman, de faire des invocations contre un individu qui opprime autrui ?

suite...

Aucune salât n'est acceptée sans purification

بابُ مَا جَاءَ لاَ تُقْبَلُ صَلاَةٌ بِغَيْرِ طُهُور

عن ابنِ عُمَرَ عن النبيّ صلى الله عليه وسلم قال لاَ تُقْبَلُ صَلاَةٌ بِغَيْرِ طُهُورٍ، وَلاَ صَدَقَةٌ مِنْ غُلُولٍ

Traduction explicative

1- (L'Imâm At Tirmidhi (rahimahoullâh) relate, avec sa propre chaîne de transmission que) Ibnou Oumar (radhia Allâhou anhou) rapporte du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) qu'il a dit :

"Aucune salât n'est acceptée sans purification (rituelle préalable) et aucune aumône n'est acceptée d'un bien (acquis de façon) illégitime."

(Hadith Sahîh (authentique), cité également par Mouslim)

 

suite...

L'achat à crédit

 

Question :L'achat à crédit est-il autorisé dans le droit musulman ?

suite...

Comment rembourser une dette lorsque la monnaie a connu une forte dévaluation ?

Question : Je prête 10 000 unités de monnaies à quelqu’un et, après un an, il me les rend intégralement. Le problème, c’est que durant la période de prêt, la monnaie du pays où je vis a connu une certaine perte de valeur. Dans un tel cas de figure, puis-je lui réclamer 10 100 unités de monnaie en guise de remboursement  pour couvrir ma perte ?… Ou dois-je me contenter de la restitution des 10 000 unités de monnaie, tout en sachant que mon pouvoir d’achat avec cette somme a diminué ?

 

suite...

Contradiction dans le Coran au sujet du sort de Younous (as) ?

Question :

"Si Jonas n'avait pas prié Dieu quand il était dans le poisson, il y serait resté jusqu'au jour dernier. "

(Sourate 37/Versets 143 et 144)


"Sans la grâce de Dieu, Jonas aurait été rejeté sur le rivage, réprouvé (c'est à dire rejeté par Dieu)."

(Sourate 68/Verset 49)

Ce qui me gêne ici, c'est que le Coran donne des châtiments différents et incompatibles pour Jonas s'il ne s'était pas repenti : il n'aurait pas pu à la fois rester dans le poisson jusqu'au jour dernier et être rejeté sur le rivage. Comment expliquez-vous cette contradiction ? suite...

L'interdiction de causer du tort à autrui

HTML clipboard

Discours prononcé à la mosquée Attyab oul Massâdjid de Saint-Pierre

au cours du mois de Ramadhân 1429

Chers frères,

Cela fait déjà plus de deux semaines que le mois de Ramadhân a débuté et que nous sommes engagés dans un certain nombre d'actions rituelles (jeûne, prières, récitation du Qour'aane…)dans le but de nous rapprocher d'Allah et de renforcer notre spiritualité. Nous ne devons cependant pas oublier que la piété qui est requise de notre part ne se limite pas seulement à la multiplication ou à l'amélioration de nos actes d'adoration ('ibâdât) : celle-ci doit également se manifester dans les rapports que nous entretenons avec ceux qui nous entourent.

suite...

Discours prononcé à l'occasion de l'Ide oul Fitr 1429 à Saint-Pierre - Réunion

 

Bismillâhir Rahmânil Rahîm

Chers frères,

Il y a quelques semaines, j'ai eu l'occasion lire et de relire certains propos très brefs mais ô combien édifiants qui ont été tenus il y a plus de 14 siècles par les quatre plus illustres des Compagnons (radhia Allâhou 'anhou) du Prophète Mouhammad (sallallâhou 'alayhi wa sallam), Abou Bakr (radhia Allâhou 'anhou), Oumar (radhia Allâhou 'anhou), Outhmân (radhia Allâhou 'anhou) et Ali (radhia Allâhou 'anhou). Mais avant de les partager avec vous, je voudrai rappeler brièvement quelques réalités au sujet de ces personnages afin que nous soyons bien conscients de leur statut et, surtout, afin que nous puissions apprécier à leur juste valeur ces paroles…

suite...

Quelques précisions concernant le jeûne qadhâ

Les règlements suivants sont conformes à l'interprétation juridique de l'Imâm Abou Hanîfah (rahimahoullâh) et des illustres oulémas qui l'ont suivi.

 

Abou Houraira (radhia Allâhou anhou) rapporte que Rassouloullah (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a dit en ce sens :  

"Celui qui ne jeûne pas un jour du Ramadhân sans bénéficier pour cela d'une excuse de la part d'Allah et sans être malade, le jeûne du reste de sa vie ne pourra pas remplacer (la récompense qu'il a perdue en abandonnant ce sawm)." 

(Tirmidhi)

suite...

Ce qui annule le jeûne et rend le qadhâ (remplacement) obligatoire

Les règlements suivants sont conformes à l'interprétation juridique de l'Imâm Abou Hanîfah (rahimahoullâh) et des illustres oulémas qui l'ont suivi.

1)       Faire entrer quoique ce soit dans l’estomac en étant conscient du jeûne.

Ainsi, le jeûne est annulé lorsqu'on :

·       avale de l’eau par mégarde en se rinçant la bouche

·       avale des gouttes de pluie, des larmes ou de la sueur etc…

·       avale un morceau d'aliment dont la taille est égale ou supérieure à celle d'un pois chiche [1] qui serait resté entre les dents, de l’intérieur de la bouche même

·       ravale volontairement un vomissement qui serait monté à la bouche

·       avale du sang qui a coulé des gencives et dont la quantité domine la salive [2]

suite...

Ce qui est déconseillé (makroûh) durant le jeûne

Les règlements suivants sont conformes à l'interprétation juridique de l'Imâm Abou Hanîfah (rahimahoullâh) et des illustres oulémas qui l'ont suivi.

1)       Lors de la préparation du repas, goûter la nourriture sans nécessité.

suite...

418 Articles (21 pages, 20 Articles par page)